Saint-Nazaire : vaisseaux mythiques

Bienvenue sur le site officiel de Saint-Nazaire (ville portuaire située à la croisée des routes et des rivières du sud armoricain en bordure de l’estuaire de la Loire). Autrefois Saint-Nazaire était un petit bourg accroché à la proue d’un appendice rocheux cerné par les eaux salées de l’Atlantique, les eaux douces de la Brière et les eaux saumâtres de l’embouchure de la Loire.

C’est de ce petit village côtier où vivaient quelques dizaines de foyers composés d’agriculteurs, de marins, d’artisans et de pilotes détenteurs des clés de l’estuaire, guettant l’arrivée des navires afin de les guider en amont vers la ville de Nantes que naît la plus fabuleuse aventure industrielle et portuaire française durant les 150 dernières années.

Des vaisseaux mythiques

Au cours de la seconde guerre mondiale la ville est bombardée à de nombreuses reprises laissant comme horizon un champ de ruines où survivaient encore une soixantaine de Nazairiens lors de l’entrée des alliés dans la cité fantôme. Tout est à reconstruire. Petit à petit une ville nouvelle s’élève sur les ruines du passé, une ville moderne, à la fois rigide et fonctionnelle, comprenant :

  • une zone d’activités portuaires et industrielles,
  • une zone verte tampon isolant la ville des bassins et chantiers de construction navale.

De nos jours, les Chantiers de l’Atlantique, haut lieu de naissance de vaisseaux mythiques, connaissent une croissance enviable sur le marché des croisières par la construction de futurs géants des mers sillonnant les océans comme le Mistral, l’Européan Vision, le Millenium sans oublier le Queen Mary 2.



Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

*